LE ROTIN

1. QU'EST-CE QUE LE ROTIN ?

Souvent confondu avec le bambou, ou l'osier, le rotin est une plante appartenant à la famille des palmiers, mais qui s'accroche à des plus gros arbres dans la forêt équatoriale, comme le ferait une liane, pour atteindre jusqu'à 300m de long. Il en existe plus de 300 variétés, de couleurs, tailles, et localisations très variées. On en trouve en Afrique équatoriale (Cameroun), en Amazonie, mais l'Asie est son territoire favori, et en particulier l'Indonésie, où l'on y trouve les plus belles variétés. La particularité du rotin est de pouvoir être courbé (on dit  "cintré" en terme de métier) sous l'effet  de la vapeur, et une fois refroidi, de garder la forme qu'on lui a donné. Le rotin est le matériau idéal pour les courbes et volutes sophistiquées, mais on l'apprécie aussi pour sa résistance aux variations d'humidité et de température. Sur un même fauteuil, on peut retrouver 3 ou 4 sortes de rotins différents, chaque variété ayant ses caractéristiques particulières: La structure du fauteuil sera construite dans un rotin de gros diamètre très robuste, le tissage dans un rotin fibreux, les ligatures dans un rotin avec peu de noeuds, etc...

Le rotin à l'état naturelPlusieurs types de rotinLe cintrage du rotin
Le rotin à l'état naturelLe rotin stocké attend d'être cintréLe cintrage

 

D'où proviennent ces matières naturelles ?

Toutes les variétés de Rotin poussent ou sont cultivées dans le sud-est asiatique, principalement aux abords des forêts tropicales de Bornéo. Les paysans vont dans la jungle chaque jour et coupent les différents rotins à la machette. La récolte est pesée et rémunérée chaque soir puis emmenée par pirogues dans un centre de tri. Là-bas travaillent souvent les femmes. Elles lavent, coupent, et trient de mains expertes toutes les différentes variétés qui seront vendues au poids aux différents fabricants éparpillés un peu partout en Indonésie.

La richesse du sol de cette zone a révélé des centaines d'espèces de lianes et buissons ayant chacune des caractéristiques propres que nous pouvons utiliser pour nos sièges et paniers. En effet, selon l'endroit, le rotin est tantôt très dense à l'intérieur et sera alors utilisé en structure ou tantôt très souple, ce qui est parfait pour créer un décor ou un tressage. Les diamètres peuvent s'échelonner de 2 à 50mm et offrent ainsi de multiples possibilités. La couleur naturelle peut varier du jaune paille au brun foncé, cela dépend de la nature du sol où le rotin a poussé. Il peut aussi être écorcé, comme épluché, pour révéler une moelle qui absorbera toutes les fantaisies de teintes ou de laques sans altérer sa solidité.

Quelle différence avec le bambou?

Le bambou est souvent confondu avec le rotin quand il se présente sous forme de bâton. Même couleur jaune clair de l'écorce quand il est sec, des noeuds circulaires, mais la ressemblance s'arrête là. La différence fondamentale est que le bambou est creux et cloisonné à intervalles réguliers, alors que le rotin est plein et massif. La bambou est donc très rigide, on s'en sert encore de matériau d'échafaudage en Asie, mais quasi impossible à courber. Le bambou est ensuite généralement de diamètre supérieur au rotin. Il existe du mobilier en bambou, d'aspect très exotique, mais où le matériau est toujours employé sous formes de tronçons rectilignes. Bambou  = droit et rigide, rotin = courbes et souplesse.

 

Quelle différence avec l'osier?

L'osier appartient à la familles des saules, et c'est plutôt une plante de pays froids. Même quand il vient de Chine, c'est du nord de cet immense pays qu'il provient...On s'en sert surtout de matériau de tissage pour des vanneries ou des fauteuils, mais il est de trop petit diamètre pour pouvoir servir de matériau de structure. Lorsqu'il est blanchi et tissé, on peut le confondre de loin avec de la moelle de rotin, mais il est plus lisse et plus brillant. En France, on le trouve traditionnellement en Haute-Marne, en Touraine, dans la Somme, mais il peut être cultivé partout où règne humidité et fraicheur.

 

2. LES ETAPES DE FABRICATION

La récolte du rotin dans la jungle indonésienneLe rotin prend son bainLe séchage du rotin
La récolte du rotin dans la jungleLe bain bouillant : on tue ainsi les éventuels parasitesLe séchage à l'air libre
Certaines variétés sont écorcées à la machineLe rotin est placé dans un four à vapeur afin de le rendre soupleCintrage en rond
Arrivé à l'usine, une machine écorce le rotinOn place la canne dans des fours à vapeur... et on peut ainsi le modeler, le cintrer
Cintrage à la main du rotinVérification que la forme cintrée du rotin correspond au gabaritAssemblage des différentes pièces sur un gabarit
Il s'agit d'un véritable savoir-faire !Des gabarits permettent d'ajuster le cintrageOn assemble...
La carcasse du fauteuil en rotin est prête !On place les ligatures sur la carcasse en rotinTissage autour de la carcasse en rotin d'un canapé
... et on a déjà la carcasse du fauteuilLes ligatures sont ajoutéesOn tisse directement sur les carcasses
Tissage d'un panier en rotinVérification de la qualité des sièges en rotin
C'est la même technique pour les paniers en rotinLa dernière vérification

3. L'ENTRETIEN

Comment entretenir le rotin ?

Pour un entretien régulier : ôtez la poussière au chiffon ou à l'aspirateur.
Pour nettoyer les paniers ou les sièges en rotin : brossez-les délicatement avec de l'eau chaude salée. Rincez bien à fond à l'eau froide et laissez sécher.

Après avoir dormi tout l'hiver dans un garage, les meubles en rotin sont souvent encrassés. Après avoir passé un chiffon humide, brossez-les avec du savon noir dilué dans de l'eau chaude. Une fois sec, appliquez une couche d'huile de lin au pinceau. Votre salon de jardin sera comme neuf. Pour l'assortir à vos accessoires de jardin ou lui donner un style plus actuel, optez pour une peinture qui accroche bien la matière. Si vos meubles sont vernis, brossez-les avec de l'eau chaude additionnée de lessive Saint Marc et de quelques gouttes d'ammoniaque. Rincez et laissez sécher avant de les nourrir avec de l'huile de lin et de lustrer au chiffon.

 

Le rotin tient-il à l'extérieur ?

Le rotin naturel n'est en aucun cas garanti pour un usage extérieur. C'est un matériau naturel. Il se décolore au soleil et sera victime de micro-champignons et de moisissures s'il est maintenu en permanence à la pluie, ou encore pire s'il est exposé au gel.

Il peut néanmoins passer l'été dehors et supportera une petite pluie passagère, surtout lorsqu'il est encore pourvu de son écorce. Comme le font les cafés parisiens, rentrez impérativement vos sièges l'hiver et stockez les dans un endroit sec.

Il encaisse cependant très bien les écarts d'humidité et de température à l'intérieur, ce qui en fait le matériau idéal pour les vérandas, les jardins d'hiver, et les terrasses abritées.

Peut-on laver les housses des paniers et des sièges ?

La toile écrue qui garnit nos produits est en 100% coton. Il est recommandé de la laver à 30°c maximum. Pour faciliter l'empochage des housses de coussins, il est préférable que celles-ci soient encore légèrement humides.

 

4. LE GLOSSAIRE

Qu'est-ce-que la moelle de rotin ?

La moelle de rotin est le nom donné à la partie intérieure du bâton de rotin, qui est plein, contrairement au bambou. Cette partie intérieure est tréfilée en plusieurs filaments, longs de plusieurs mètres, et de sections variables, le plus souvent rondes et de diamètre allant de 2mm à 8mm, grâce à une machine très puissante qui pousse le bâton de rotin au travers d'une grille précalibrée, un peu comme une machine à spaghetti. Ces "fils" rassemblés en bottes servent ensuite de matière première aux tissage de fauteuils ou de paniers. On les retrouve parfois dans le commerce sous forme de petites couronnes de 250gr. Comme il s'agit de l'intérieur du bâton, par définition la moelle de rotin présente un aspect fibreux et est dépourvue d'écorce. Elle se vernit et se teinte facilement, comme on le ferait avec un bois brut.

 

Qu'est-ce-que le rotin « tohiti» ?

Le rotin «tohiti » provient de l'île de Sumatra en Indonésie. Son diamètre varie de 10 à 32 mm et sa longueur peut atteindre 200 mètres. Sa principale caractéristique est sa densité. Son écorce est très dure, sa fibre est très souple. C'est en le chauffant à la vapeur autour d'un moule qu'il prend la forme souhaitée et la conserve en refroidissant. C'est une très belle variété que nous aimons utiliser pour nos structures de sièges.

 

Qu'est-ce-que l'éclisse de rotin ?

L'éclisse de rotin est le nom que l'on donne au "lacet" obtenu en épluchant un bâton de rotin, encore muni de son écorce. On s'en sert pour des ligatures, ou pour de très beaux tressages plats, car la silice contenue naturellement sans l'écorce du rotin confère à l'éclisse une résistance hors pair. Les très belles qualités d'éclisse, tirées de variétés de rotin avec très peu de noeuds, sont utilisées pour le "cannage à la française" des sièges de style.