L'osier

Qu'est-ce que l'osier?

Evincé par le rotin pendant de longues décennies, l'osier revient en force. Souvent confondues, ces deux fibres sont en fait très différentes. D'origine tropicale (Indonésie à 85%), le rotin se courbe très facilement à la vapeur, mais cette flexibilité oblige le fabricant à multiplier les renforts, arcades, armatures qui peuvent alourdir le produit. L'osier, une plante de zone climatique tempérée (c'est en fait tout simplement du saule récolté en brins fins, qui pousse partout en Europe), est nettement plus rigide. Les volutes seront moins marquées qu'avec le rotin, mais à solidité égale, on peut employer moins de matière. Le produit est plus léger, physiquement et visuellement, certains fauteuils étant même construits sans armature, justes tissés comme un panier, tout en restant très robustes. Sur le plan environnemental, on gagne sur deux tableaux: moins de matière à fonction égale, et transports raccourcis. Les coûts de main d'oeuvre extrêmement bas en Asie, qui ont longtemps handicapé l'osier, évoluent (et c'est une bonne chose pour tout le monde) structurellement à la hausse, le niveau de vie augmentant, sans parler des difficultés conjoncturelles d'approvisionnement, qui, au moment où nous écrivons ces lignes, font flamber le prix des containers en provenance d'Asie. L'osier a donc une belle carte à jouer et saura regagner bien vite les faveurs du public.

De l'osier chez KOK MAISON ?

KOK MAISON, dont l'histoire remonte à plus d'un siècle, ne fait ici que renouer avec son passé. Du temps où nous nous appelions encore "La Vannerie Hollandaise", dans les années trente (numéro de tél 183), les catalogues portaient la mention "Fauteuils en Rotin et en Osier". Ce juste retour des choses est aujourd'hui dicté par une tendance de fond de relocalisation et de considérations environnementales. L'osier est une plante à repousse rapide (cycle d'un an seulement) très rustique, qui pousse partout en Europe. Europe Centrale, Espagne, France (Haute-Marne et Indre & Loir), Belgique, pays Baltes, Allemagne.... Il ne nécessite pas de produit de finition, même si on en trouve assez souvent sous forme de "laqué blanc", est mis en oeuvre (récolte, pelage, tissage) avec un outillage très simple, mais beaucoup d'huile de coude. De nombreux emplois à nos portes, qui ne demandent qu'à être réactivés.

Le tressage ajouré dans l'osier

Ecologique et local, l'osier permet également des constructions très légères et aérées, notamment le fameux tressage dit "ajouré". Cet entrelac à l'économie de brins d'osiers s'auto-équerre sans armature. Ce motif typique des sièges d'époque nous parait en fin de compte éminemment contemporain, et s'intègrera harmonieusement dans nos intérieurs modernes.